Jardin

Meilleur Piège à Souris

Meilleur Piège à Souris

Sommaire

Comparatif des Meilleurs Pièges à Souris

HomemoH Souricières intelligents sans...
Mon Choix !
Auvent pour Villa Maus Original –...
Navaris 4X piège à Souris Vivante -...
HomemoH Souricières intelligents sans...
Auvent pour Villa Maus Original –...
Navaris 4X piège à Souris Vivante -...
-
-
-
-
-
HomemoH Souricières intelligents sans...
HomemoH Souricières intelligents sans...
-
-
Mon Choix !
Auvent pour Villa Maus Original –...
Auvent pour Villa Maus Original –...
-
-
Navaris 4X piège à Souris Vivante -...
Navaris 4X piège à Souris Vivante -...
-

MON TOP 3 du Meilleur Piège à Souris !

Comment bien choisir un piège à souris ?

Face aux nombreuses offres proposées sur le marché, trouver un piège idéal demande toujours réflexion.

Parfois, nous sommes contraints à en acheter plusieurs avant d’être définitif sur un choix. Pour éviter ce genre de gaspillage, afin de mieux éclairer notre choix, il est important de prendre en compte les critères suivants.

En fonction de l’endroit infesté par les petits rongeurs malins, vous devriez choisir le type de piège à souris adapté. Un piège à souris à utiliser dans le jardin ne sera pas le même qu’un autre que vous aurez à placer dans des pièces. Vous devez ainsi procéder à l’inspection de chaque recoin de votre habitation pour déterminer le lieu d’emplacement de votre piège à souris.

Piège à souris pour particulier ou professionnel ?

Il existe des pièges pour les particuliers et d’autres pour répondre aux besoins dans un cadre professionnel.

Pour ce dernier, un piège à souris d’une grande capacité pour serait l’idéal.

Les pièges à souris pour le jardin

Même si les souris habitent tout naturellement dans la nature, les voir s’introduire dans nos jardins n’est pas agréable. Encore moins dans la maison… surtout en nombre!

Ces petites bêtes dérangent, et ne sont propices à la culture ni à l’élevage. Elles grignotent sans permission les fruits et légumes, et créent le bazar dans le poulailler. Les rats ont même tendance à manger les œufs. Ce qui est loin d’être rassurant.

Pour mettre fin à ce fléau, adoptez la bonne piège à souris qui convient à VOTRE contexte. Eloignons-nous de l’idée d’utiliser la tapette, une ancienne méthode, mais qui reste pourtant très prisée.

En effet, chaque prise tue directement la souris. Et si vous la laisser traîner partout dans la cour, elle risquera de blesser la famille et vos invités. Ce qu’on recherche, c’est surtout un piège à souris respectant la vie des rongeurs, qui ont tout de même leur place dans le bon déroulement du cycle naturel.

Pensez plutôt à une souricière, qui est un piège à souris avec laquelle vous allez attirer le rongeur dans une sorte de boîte où il ne pourra plus en sortir par la suite. Le but étant de lutter contre ces rongeurs nuisibles, sans leur faire pourtant du mal. Une fois attrapé, vous devez les laisser partir dans la nature, loin de votre jardin bien évidemment. Cet accessoire peut résister à l’humidité et s’adaptent à une utilisation extérieure.

Il y a également les pièges à souris prenant l’aspect de tunnel, ils sont des pièges efficaces dans le jardin. De plus, ils sont dotés d’un système de fixation afin d’y accrocher l’appât de votre choix pour attirer facilement les souris.

Au risque de me répéter, préférez les pièges non létaux. Certes, ces petits rongeurs peuvent provoquer de très gros dégâts mais tout animal à sa place… Nous recommandons donc de préférer les pièges capturant l’animal vivant, sans dommages, pour ensuite le relâcher dans la nature où il aura son utilité !

Les pièges à souris adaptées à l’intérieur

Pour une utilisation intérieure, vous devriez avant tout essayer de trouver comment la souris a réussie à s’introduire chez vous. Inspectez tous les recoins pour voir où elles se cachent. Et placez-y votre piège. Si vous aurez besoin de placer votre piège à souris dans un endroit trop étroit, acheter une grande boîte ne sera pas efficace. Choisissez votre piège à souris en fonction de leur cachette.

Important, il faut toujours choisir des modèles de pièges à souris moins nocifs qui ne risquent pas de faire saigner la souris, et de salir les pièces. Bonne nouvelle, vous avez toute une large gamme de pièges à souris adaptée à une utilisation dans votre logement.

Les pièges à souris intelligents ne laisseront aucune chance aux rongeurs de petite taille. A placer à côté du mur, sur le passage habituel de la souris, une cage se ferme automatiquement une cage se referme rapidement une fois que la souris est tombée dans le piège. L’esthétique de ce type de piège à souris est très moderne, ce qui ne nuira pas au décor de la pièce.

Quel est le meilleur piège à souris ?

Le piège à souris avec plusieurs entrées possibles

Il est possible de retrouver des pièges à souris qui présentent plus d’une entrée. Optez pour ces modèles là afin d’optimiser vos chances d’attraper le rongeur. Ne vous inquiétez pas, la souris ne risquera pas d’entrer par l’une des portes et sortir par l’autre. Les deux se ferment se façon automatique une fois la proie attrapée. Vous n’avez qu’à relâcher le rongeur dans un lieu sûr après.

Le piège à souris avec des lumières clignotantes

Une option disponible chez les meilleurs pièges à souris innovantes, les lumières qui clignotent quand le rongeur a mordu à l’hameçon. Ces genres de pièges sont très efficaces et vous devez les contrôler tout le temps pour voir si votre appât a marché.

Le piège à souris automatique

Pas besoin de produits chimiques, un piège à souris automatique évite l’intervention manuelle des utilisateurs à chaque fois. Il ne vous est pas nécessaire de le changer tout le temps, ni de recharger une quelconque batterie. De plus, ce piège possède une grande capacité de piégeage de plusieurs souris à la fois.

Où placer votre piège à souris ?

Pensez à l’habitude des rongeurs. Ces derniers ont tendance à se faufiler sous les meubles, le long des murs, et très rarement au milieu de la pièce. Placer votre piège à souris au beau milieu du salon ne vous aidera jamais à éradiquer totalement, et rapidement toutes les souris de la maison.

Comme emplacement, optez un coin caché d’une pièce où vous avez trouvé des excréments ou des traces de pattes. Idéalement, accolez votre piège à souris sur une surface solide.

L’emplacement de votre piège à souris est un gage de son efficacité, mais pas seulement. L’outil ne présentera à ce moment aucun danger pour vous, et vos invités. Détectez alors un endroit infesté de ces petits rongeurs, ce sera votre lieu propice. Si vous avez accès aux cavités murales, aux greniers ou aux espaces sous-toitures, n’hésitez pas d’y placer votre piège.

Mettez bien votre piège à souris fixé à sa place, dans un endroit où il ne risquera pas de bouger, ni de tomber facilement. Combien de fois a-t-on entendu l’histoire où les souris ont pu voler l’appât en douce sans se faire attraper ? Ceci est généralement dû aux mauvaises fixations de votre piège. Il serait alors préférable de les serrer avec des serre-joints, ou encore les fixer à l’aide de bandes élastiques afin qu’ils restent immobiles.

Le prix d’un piège à souris

Pour clore, mettons en exergue un côté crucial : le prix du piège à souris. Par rapport à tous les critères cités au-dessus, le prix aura toujours une influence majeure sur notre choix.

Notons que la qualité d’un piège à souris se définit en trois points!

Ces derniers sont : les matériaux utilisés, la performance du mode de fonctionnement lié à la capacité d’attraper l’animal, et  la résistance du piège par rapport aux facteurs extérieurs.

Mes Tests du Meilleur Piège à Souris

1 РSourici̬re Souris vivantes de chez Avantina : Mon Choix!

D’une conception authentique, la Souricière d’Avantina offre l’avantage de piéger une souris vivante de la manière la plus aisée, sans la tuer.

La villa Souris est respectueuse et efficace. De taille remarquable, elle apporte le confort à la souris et la sérénité à l’homme.

Le mécanisme de fermeture est simple.

Un interrupteur à bascule permet d’activer la souricière facilement. Le couvercle se referme avec précision dès que la souris entre, laissant l’animal intact.

Très pratique, les pièces peuvent être démontées pour un lavage rapide. A caractère polyvalent, cette Souricière peut s’adapter sur tout support tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison.

Pour une souricière vendue, la marque fait le don d’une ration alimentaire pour souris à un refuge pour animaux.

Caractéristiques de la Souricière Aventina

  • La Souricière Souris vivantes est respectueuse par sa forme étendue et  efficace par sa solidité.
  • Son utilisation est très facile, il suffit de l’activer par une simple manipulation du couvercle.
  • Les souris sont rapidement piégées, elles restent sans blessures.
  • Le lavage demande peu d’effort.
  • Le modèle est  démontable.

Les Plus !

idéal pour la souris par sa taille et son efficacité.

fermeture sécurisante

polyvalent, adaptée à tout environnement

de qualité supérieure à prix intéressant

munie d’un mode d’emploi détaillé pour une meilleure utilisation

Les Moins !

rien non plus

 

Mon avis !

Cette souricière est remarquable. L’intervention est rapide, le couvercle se renferme avec force. J’arrive à saisir plusieures souris dans la journée, le lavage est sans peine. Elle est facile à installer et à désinstaller aussi, un guide est fourni en annexe pour aider à mieux utiliser le piège. Je le recommande vivement, de plus elle a un excellent rapport qualité-prix… et aussi, la marque reversse uen partie de son CA poru soutenir les refuses d’animaux ou les forêts. Bref : Je recommande!

 

2 – Navaris 4X piège à Souris Vivante

Faits de plastique, de couleur marron transparent, Navaris a une conception des plus innovantes.

Proposés sous 4 éléments identiques, ce piège offre un réel avantage pour l’utilisateur. Chaque pièce mesure 17 x 6,5 x 6,1cm avec un poids de 599g, dispose de trous pour permettre une bonne aération. Les pièges sont munis d’une porte automatique ferme qui ne laisse sortir aucune souris.

La souris est capturée vivante et l’animal ne sera pas blessé.

L’utilisation des gants est tout de même nécessaire dans toute intervention afin de mieux respecter l’hygiène.

Caractéristiques

  • Mise en état facile
  • Bon design
  • Mode-appât innovante: un système efficace pour mettre les appâts en avant
  • Emballé avec 4 exemplaires, ce modèle est intéressant.
  • L’animal est protégé,  il se capture d’une façon simple et non violente.
  • Attrape la souris vivante
  • Réserve la propreté
  • Réutilisable

Les Plus !

Avoir 4 modèles en même temps

Facile à utiliser

Possibilité de mettre plusieurs appâts en même temps sans occuper trop d’espace

La souris est indemne

Hygiène toujours respectée

Les Moins !

Rien.

 

Mon avis !

Vous êtes devant une excellente souricière. Je trouve que son aspect marron transparent captive les souris. De plus que le système où les appâts sont bien différenciés plonge l’animal dans un piège ou il ne sera psa bléssé. Jusqu’à maintenant je suis ravis d’avoir acheté ces pièges, j’ai capturé 10 souries en moins d’une semaine, c’est une prouesse. Vous allez être satisfait(e)s d’avoir ces pièges : je vous le conseille! Même si ils sont un peu plus cher

 

3 РHomemoH РSourici̬re intelligente sans cruaut̩ РPas Cher

La souricière d’HomemoH est une souricière d’une conception évolutive.

Elle est constituée de plastique ABS d’une excellente qualité.  L’accès à cette souricière est simple. Le système est constitué d’un ressort sensible qui lui permet une capture délicate de la souris. Un manuel y est intégré pour aider l’utilisateur à installer puis à utiliser sans faille le piège.

Par ailleurs, la souricière est toujours pratique du point de vue hygiène, à l’aide d’un lavage à l’eau et du savon elle sera nickel pour être réutilisée de nouveau.

Caractéristiques

  • Poids: 481g; Dimensions : 32,5 x 15,6 x 8,2
  • Composant: plastique ABS de haute qualité, compact et endurant
  • Ouverture  simplifiée
  •  Plaques métalliques ajoutées aux portes avant et arrière pour une bonne résistance
  • Système pédale: permet à la trappe de se refermer rapidement dès que la souris appuie sur la pédale
  • Présence de trous pour une aération suffisante
  • Sécurisant et écologique. Matière non toxique, exclue tout danger pour l’utilisateur

Les Plus !

Ne tue pas la souris, l’emprisonne fermement  

Plastique de qualité supérieure, performant

Toujours réutilisables après maintes interventions

Loin de tout danger, sans odeur ni de composants toxiques capables de provoquer des maladies.

Application polyvalente, compatible à toute surface et à tout emplacement que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Les Moins !

Rien à signaler.

 

Mon avis !

J’ai acheté pas mal de souricières ces derniers temps et avec celle d’HomemoH, ce qui me plaît avec ce modèle c’est la rapidité dont ces petites bestioles sont prises au piège. Il ne laisse sortir aucune souris sans les tuer. Un piège de bonne qualité, bien aéré et le volume est assez spacieux pour que l’animal s’y promène à son aise. A prix abordable, cette souricière est la mieux qu’on puisse trouver.

 

Guide d’achat d’un piège à souris

Qu’est-ce qu’un piège à souris ?

Piège à souris, comme son appellation l’indique, est un dispositif conçu spécialement pour capturer les souris ou des rongeurs du même taille. Il est également connu sous le nom de souricière.

Les pièges à souris demeurent sous plusieurs aspects selon les besoins respectifs de l’utilisateur. Cela dit, pour choisir un piège à souris, de nombreuses options s’offrent à l’acheteur. Notamment, les pièges sont classés sous deux catégories : d’une part les pièges à souris non létaux, qui ne tuent pas, nous avons : la boîte-piège, le piège à bascule, la nasse à souris, le piège à glu, le piège à souris ultrason ; d’autre part les pièges à souris létaux, destinés à tuer l’animal, ce sont : la tapette, le piège à souris à dents et le piège à souris électrique.

Comme tout concept, chaque souricière a ses avantages et ses inconvénients. Actuellement, grâce à la technologie, la fabrication de souricière ne cesse d’évoluer, l’innovation nous surprend avec des inventions encore plus prometteuses.

Pourquoi opter pour un piège à souris ?

Savez-vous que les souris se prolifèrent très rapidement ? Et une dizaine de souris deviendra très vite une centaine si vous ne prenez pas des mesures d’éradication appropriées! Et pourtant, les souris à la maison sont de véritables fléaux qui sont nuisibles pour les logements. Elles s’installent chez vous, rongent vos affaires et vos vêtements, grattent et laissent des traces sur vos meubles,… et par-dessus tout, elles propagent des odeurs qui ne sentent pas la rose…

Pour se débarrasser efficacement de ces petits rongeurs, l’adoption d’un piège à souris est à prévoir. Solution à la fois inoffensive, mais efficace, vous en trouverez de différents types sur le marché. En fonction de vos besoins, et attentes, vous pouvez choisir le type de matériaux de conception de votre piège à souris.

Piège à tuer ou piège à neutraliser ?

En premier lieu, définir si vous préférez que l’animal soit mort ou capturé vivant.

Pour ce faire, nous aurons à choisir entre pièges létaux ou pièges non létaux. Ce critère est primordial, dès lors que l’hygiène et l’aspect écologique seront mis en jeu.

Piège interne ou piège externe ?

Il nous vient ensuite de préciser à quel endroit nous voulons installer le piège. Nous  souhaitons un piège à usage intérieur ou bien à usage extérieur ? A cet effet, des dispositifs adaptés sont affiliés à chacune de ces options.

De quelle matière le piège est fabriqué ?

Il est également essentiel de distinguer les matières de fabrication des pièges. Cette distinction peut aussi avoir un impact sur notre choix. En effet, les utilisateurs peuvent se pencher sur les pièges en plastiques qu’ils trouvent moins coûteux. Bien que d’autres préfèrent les produits faits de métaux pour leur robustesse même si ceux-ci s’avèrent plus chers.

Des pièges jetables ou réutilisables ?

Ce point mérite aussi l’attention avant l’achat du piège. Si nous nous référons sur les pièges à glu non létaux, l’adhérence de la bande adhésive ne dure pas longtemps, pour en déduire que ces pièges sont facilement jetables. Tandis que les tapettes, les cages ou les  répulsifs peuvent-être utilisés plusieurs fois de suite. Néanmoins, nous ne pouvons pas en déduire que  les pièges réutilisables sont toujours favorables aux pièges jetables.

Avec appâts ou sans appâts ?

Enfin, il existe des pièges avec appâts et les pièges sans appâts. Ici, le choix dépend de la caractéristique du lieu où les souris font ravage. Si celles-ci ont l’habitude de grignoter dans la cuisine, les pièges avec appâts sont recommandés. Par contre si les cibles sont les souris de la cave,  les appâts peuvent-être omis. Toutefois, les souris sont mieux attirées si nous utilisons des appâts.

Comment fonctionne un piège à souris ?

Les pièges à souris se présentent sous deux grandes catégories : létaux ou non létaux.

Il est donc attribué à chaque type un mode de fonctionnement propre. Dans tous les cas, les méthodes sont simples. Pour un bon usage il est toutefois  nécessaire de localiser sérieusement la zone cible avant de procéder à l’utilisation du piège. Puis après la chasse, il ne reste plus qu’à se débarrasser de l’animal de toutes les manières possibles, que celui-ci soit mort ou vivant.

Comment fonctionnent les pièges à souris non létaux ?

La boîte-piège

Sous-forme de boîte en plastique ou en carton, ce type de piège est la plus simple. Il suffit que la souris entre dans la boîte pour que le dispositif se déclenche et celle-ci se referme. Seulement, un appât approprié doit être délicatement posé dans la boîte pour inciter la souris à entrer. De nombreux adeptes construisent même leur propre boîte à piège chez-eux vu que ce piège est facile à construire.

Le piège à bascule

Ce piège est constitué d’une bascule métallique rabattable, lié à l’appât et une porte qui se referme dès que l’animal touche le piège. L’animal en question sera emprisonné dans le piège et ne peut pas en sortir. Il existe dans le marché un piège de ce type mais à deux portes, qui s’avère plus efficace encore.

La nasse à souris

Encore apprécié des tous, le système de la nasse à souris consiste à piéger l’animal par l’intermédiaire d’une cage. Pour ce faire, mettre l’appât à l’intérieur de la cage pour que la souris y entre et en soit capturé. Il est difficile pour celle-ci d’en sortir, la nasse étant bien construite.

Le piège à glu

Pour une capture facile, ce dispositif consiste à piéger la souris avec du carton, de la bande adhésive et quelques appâts. Le piège est une surface plane en carton, recouverte de bande adhésive. La souris sera prise au piège grâce à l’excellente adhérence de la colle, il suffit que ses pattes touchent la surface et elle y reste. Comme la plupart des pièges, un appât est nécessaire pour mieux attirer l’animal. Toutefois, une substance parfumée peut être aussi efficace au lieu d’utiliser un appât.

Le piège à ultrason

Le piège ultrason diffère des autres pièges du point de vue fonctionnel. Ce piège en question n’attrape pas les souris, au contraire, il les repousse. Cependant son efficacité est toujours surprenante devant les autres pièges. Ceci est un dispositif muni d’une prise et qui émet des ondes et des fréquences que les souris ne supportent pas. C’est un piège à répulsion très prisé, le fait qu’il est avantageux du point de vue économique et écologique.

Comment fonctionnent les pièges à souris létaux ?

La tapette

La trappe ou tapette est le piège le plus connu de tous. Il est simple à utiliser, et toutefois efficace à tous les coups. Le piège dispose d’une petite planche en bois associé à une barre métallique. Ce dernier se rabat sur l’animal dès que celui-ci prend l’appât en sa possession. Un ressort résistant  permet d’accorder l’appât directement à la barre métallique. Les modèles de ce type sont nombreux, nous avons l’embarras du choix, il existe même des dispositifs où l’appât est déjà placé sur le piège. Il n’est plus nécessaire de se casser la tête pour les appâts dans ce cas.

Le piège à souris à dents

Même principe que pour le fonctionnement de la tapette à souris. Pour cette fois, au lieu d’une barre métallique, une mâchoire en plastique piègera la souris, une mâchoire avec des dents acérées. Ce piège, par contre, est plus redoutable que la tapette, il peut tuer la souris sur le coup avec une précision remarquable. De plus, il est facile de retirer l’animal de ce piège par rapport à la tapette.

Le piège à souris électrique

L’électrocution tue instantanément la souris. C’est le côté avantageux du piège à souris électrique. A première vue, il se présente sous forme de cage comme les simples cages conventionnelles, mais la différence réside en sa capacité d’émettre une décharge électrique qui tue net l’animal. La souris reçoit une décharge électrique dès qu’il est en possession de l’appât. A part son côté dangereux, ce type de piège est super puissant.

Comment installer un piège à souris ?

Les méthodes d’installations des pièges à souris sont lsimples.

Cependant, il faut suivre de près les précautions recommandées pour chaque variété de piège afin d’en faire bon usage. En général, quatre étapes sont conseillées pour installer un piège avec sûreté.

Première étape pour installer un piège à souris : identifier le milieu infesté

Avant de procéder à l’installation, il est important de localiser les zones à rongeurs. C’est-à-dire que si les souris en question se cachent quelque part, il faut chercher en premier lieu les endroits où elles nichent. Il est possible que vous aperceviez des traces de pattes ou des crottes, ce sont des bonnes pistes à suivre pour cerner la zone ciblée. De là, prospecter les coins isolés, les dessous des meubles, les trous dans les murs, les parties encombrées et humides, les caves et les garages, ce sont les zones que les rongeurs apprécient le plus.

Deuxième étape pour installer un piège à souris : vérifier les alentours extérieurs

Il est possible que ces rongeurs n’habitent pas votre maison mais s’y rendent juste pour grignoter. Pour ce faire, les espaces extérieurs alentours doivent aussi être vérifiés pour être sûr de connaître les habitudes des cibles. Comme les canalisations, les dessous des dalles, les sous tas de bois, les trous du grenier et des plafonds et tous les endroits humides identifiés.

Troisième étape pour installer un piège à souris : installer les pièges dans la zone choisie

La zone cible étant bien définie, le moment est venu d’installer scrupuleusement le piège. En effet,  les pièges doivent-être placés le long des murs et des plinthes. Il faut connaître que les souris sont les plus courants le long des murs, puisqu’elles traversent les pièces en courants. Le milieu de la pièce n’est donc pas favorable pour mettre un piège. De plus, les pièges doivent être installés hors des passages, pour plus de sécurité.

Quatrième étape pour installer un piège à souris : mettre l’appât en position

Cette dernière étape est seulement utile dans le cas où il est nécessaire d’ajouter un appât au piège. Sinon il suffit de se référer à la troisième étape. D’un autre côté, il est crucial de choisir délicatement l’appât approprié pour avoir plus de chance à attraper la bestiole.

Pour le reste, nous n’avons plus qu’à vérifier régulièrement le piège s’il fonctionne correctement. Ne pas également le perdre de vue pour voir momentanément les rongeurs qu’il a capturés.

Au cas où une souris est piégée, il ne nous reste plus qu’à  s’en débarrasser. Avisons-nous seulement à ne pas oublier de porter des gants pour préserver l’hygiène.

Mode d’installation technique selon le type de piège

Si nous avons vu comment s’installent généralement les pièges à souris. Etant donné que chaque modèle a son propre fonctionnement, il faut prendre en compte que chaque piège s’installe aussi de manières différentes.  Nous allons voir les cas concrets pour deux pièges  plus communs,  la tapette à souris et la souricière à cage, ceux qui sont les plus délicats à installer.

Comment optimiser l’efficacité d’un piège à souris ?

Vous voulez que votre piège à souris soit efficace ? Voici quelques éléments que vous pouvez éventuellement noter.

  • Placez votre piège à souris dans un endroit stratégique

Vous devez bien choisir un endroit où les souris ont l’habitude de passer. Mettre votre piège à souris dans une chambre bien gardée à l’abri des rongeurs, et où ne vous n’avez même pas détecté des traces de morsures ni de crottes serait une perte de temps.

  • Conduisez la souris directement vers le piège

Pour que votre attrape-souris soit encore plus efficace, pourquoi ne pas influencer le rongeur gourmand à emprunter le chemin que vous souhaitez ? Pour ce faire, je vous conseille de ne pas vous limiter sur un seul appât. Utilisez-en plusieurs afin d’attirer le rongeur directement vers le piège que vous avez installé.

  • Identifiez si vous avez réellement à faire à des souris

Un piège à souris est efficace, surtout pour les souris et les rongeurs de taille identique. Vous devez alors vérifier si vous avez bien affaire à des souris ou des rats. Observez leur trace de pattes, et la forme de leurs crottes. Les excréments des souris ne dépassent pas les 5 mm environ, et présentent un aspect pointu tout au bout.

  • Choisissez bien les aliments à mettre dans le piège à souris

Informez-vous sur les aliments préférés des souris. Ne mettrez pas n’importe quelle nourriture dans le piège à souris. Optez idéalement pour des noisettes, des noix, du beurre de cacahuète, etc. En effet, les souries raffolent des aliments bien protéinés.

 

Quelles sont les erreurs à éviter lors de l’installation d’un piège à souris ?

  • Sous-estimer le nombre de rongeurs

Lors de l’achat d’un piège à souris, vous ne devez pas sous-estimer le nombre de rongeurs qui ont élu domicile chez vous. Car si tel est le cas, vous risquerez de ne pas avoir assez de pièges pour une extermination totale. Et même si vous avez réussi à tuer une petite dizaine de rongeurs, les autres continueront toujours de se reproduire, entraînant avec eux tous leurs lots d’inconvénients.

  • Utiliser du fromage comme appât

Contrairement à ce que tout le monde peut penser, les fromages sont loin d’être efficaces comme appât pour les souris. Et oui, même si on les voit souvent s’afficher comme le met préféré des souris dans les contes de fées, la réalité en est toute autre.

  • Utiliser petit à petit les pièges à souris

Vous aurez tendance à d’abord essayer un piège pour voir si elle serait efficace. Ce qui n’est pourtant pas une bonne idée!

Voyez grand dès le premier jour. Car les souris sont des animaux très intelligents, et si vous avez déjà réussi à piéger une fois l’un deux, les autres ne risqueront plus de revenir s’aventurer près de l’endroit. De ce fait, ne vous limitez pas dans votre coup d’essai.

 

Comment installer une tapette à souris ?

Ayant bien identifié la zone cible, voici comment nous allons procéder pour installer une tapette à souris dans les détails. Récapitulons qu’une tapette est constituée d’une plaque avec clapet en métal lié à un ressort, et d’une épingle au bout de la plaque.

  1. Placer l’appât en premier

Avec une tapette à souris, il est recommandé de mettre l’appât avant d’installer le piège en position. Ce geste évitera l’accident qui peut survenir à tout moment. Installer l’appât choisi sur le plateau à ressort.

  1. Pointer l’épingle au bout du piège dans le sens opposé du ressort
  2. Tirer le clapet vers l’épingle

Pour faire ce geste, il faut doubler de prudence pour que le clapet ne se referme pas sur le doigt

  1. Maintenir d’une main le métal qui aura à frapper la souris, puis rabattre l’épingle par-dessus de l’autre main.

Tenir ce rabat jusqu’à la fin de l’installation

  1. Positionner l’épingle dans le trou de la pièce en métal.
  2. Maintenir la pièce prudemment

L’installation est terminée.

  1. Quand la souris touchera l’appât, elle sera abattue par le clapet. Elle n’en sortira pas vivante.

Comment installer une souricière en cage?

  1. Installer l’appât : ouvrir la porte de la cage. Mettre l’appât sur la pique à l’intérieur de la cage.
  1. Maintenir la porte ouverte à l’aide d’un petit crochet au bout en extérieur.
  2. La souris voudra s’approprier de l’appât. Elle entre dans la cage, le crochet s’active et la porte se referme automatiquement.  Voilà comment l’animal va être piégé.

Pour les autres types de souricières, le principe est pratiquement le même, seuls les variantes changent. De toute façon, des notices d’installations accompagnent généralement les produits.

En revanche, les répulsifs à souris fonctionnent différemment, mais il est très simple d’utiliser ce type de piège. Il est muni d’une prise qu’il faut juste installer.

D’un autre côté, le piège à glu est d’autant plus simple, aucun dispositif n’est nécessaire, il suffit de le mettre sur le sol au dépend de l’animal.

Quel appât mettre dans un piège à souris ?

Pour piéger une souris, l’utilisateur a l’embarras de choix.  Ces rongeurs en raffolent généralement des céréales et des féculents, ce sont les meilleurs appâts à utiliser. Les aliments riches en protéines comme le chocolat, confitures de noisettes, beurre d’arachide sont  aussi d’excellents choix.

Quant au fromage, nous savons que les souris ne sauront pas y résister.

Ne manquons pas donc de garnir nos appâts de ce délicieux met. Le choix de fromage n’est pas un obstacle car tous les types conviennent à la souris.

Même si ces bestioles ont leur repas préférés, elles sont également attirées par les autres aliments. Conseillés par les professionnels, les appâts suivants fonctionnent merveilleusement bien aussi. A savoir le beurre de cacahuète, la viande, le lard gras, le saucisson. Les fruits sont également une option, nous avons pommes, noix, raisins… Le chocolat n’en est pas moindre, les souris ne peuvent pas s’en passer.

A part les ceux déjà citées, une autre solution s’offre à l’utilisateur en cas de manque d’appât.

Il s’agit d’appâts toxiques qu’on peut trouver dans le commerce. Ils sont constitués d’aliments imprégnés d’un produit rodonticide. Ce sont des anticoagulants, sources d’hémorragie fatale lors de la moindre blessure, il existe aussi des produits provoquant une hypothermie fatale à l’animal.  Ces derniers se présentent sous la forme granulée, en bloc et en pâte.

La quantité d’appât nécessaire

La souris mange pratiquement tout aliment, mais les appâts idéaux demeurent les beurres de cacahuètes, les noisettes, les céréales et le chocolat.

Quelle est donc la quantité idéale pour appâter un piège ? Il est souhaitable de mettre l’appât en petite quantité dans le piège, si possible pareil à la forme d’un petit pois. Une grande quantité peut permettre à l’animal de s’emparer facilement de l’appât sans que le piège l’attrape. Si l’appât est trop gros, il risque de déclencher à tort le système sans même avoir pu piéger un seul animal. Il est alors prudent de limiter la quantité d’appâts à utiliser.

 

Autres Articles

Bosch AQT 33-11 – Test du Nettoyeur Haute Pression 110 bars

Frederic Legrand

Meilleurs scarificateurs électriques

Frederic Legrand

Meilleure Rallonge électrique 50m

Frederic Legrand

Faire un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adapteés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Accepter Plus ...