fbpx
Notre Blog

Mes 5 conseils pour une scarification de pelouse au top!

Test AL-KO Combi Care 38 P Comfort - 112799 Scarificateur Avec bac de ramassage

5 conseils pratiques pour une scarification de pelouse parfaite !

Un gazon bien entretenu, c’est un gazon bien scarifié.

La tondeuse ne suffit pas. C’est une étape incontournable pour avoir une belle pelouse et un magnifique jardin. Et vous vous demandez peut-être comment s’y prendre correctement, voici 5 conseils qui vous aideront à embellir votre pelouse.

comment-scarifier-sa-pelouse

Scarifier la pelouse pour un bon entretien de son jardin

Si vous aimez les gazons verdoyants, le secret, c’est un bon entretien en mode scarification.

La scarification permet au sol de respirer. Elle contribue à l’aération du sol. Les paysagistes et les jardiniers expérimentés sont stricts à ce sujet. Certains affirment qu’il est impossible d’avoir un beau gazon sans scarification. Et oui, avec la pluie, le piétinement, les animaux, la chaleur, … il est nécessaire de lui redonner un bon coup de peigne.

En quelques mots, scarifier signifie simplement percer le gazon en se servant d’un scarificateur.

Le scarificateur est donc un outillage de jardin qui permet d’aérer le sol.

C’est un aérateur de gazon qui permet d’éliminer les parties mortes du gazon et de limiter la propagation de mousses. Votre pelouse sera ainsi plus résistante et plus verte.

Et en scarifiant votre gazon, vous redessinez correctement sol. Et en même temps, vous participez à l’enrichissement en y semant de l’engrais frais et en semant sur certaines parties. Cela va uniformiser le sol.

Se munir du matériel adéquat

Un scarificateur manuel permet d’avoir une pelouse correcte, mais rien ne vaut un travail de professionnel. Pour cela, il faut des outils de jardin adaptés et de bonne qualité. Vous devriez compter parmi votre matériel de jardin un scarificateur thermique ou électrique.

Privilégiez les modèles avec un guidon réglable. Ils vous vous permettront d’adapter la profondeur de la coupe.

Votre choix se fera aussi en fonction de la superficie de la pelouse. Si la surface du gazon s’avère être petite, c’est-à-dire inférieure à 100 m², les modèles de scarificateur à main peuvent vous convenir. Ils sont faciles à utiliser et bons marché.

Si la surface de votre gazon est assez grande, vous pouvez opter pour un scarificateur électrique.

Ce type d’appareils est souvent équipé de bac de ramassage et peut directement ramasser les débris d’herbes. Les mousses scarifiées peuvent être réutilisées, c’est-à-dire recyclées et transformées en compost naturel. C’est donc une manière ingénieuse d’utiliser les déchets végétaux.

Pour les gazons ayant une superficie supérieure à 500 m², les scarificateurs à essence sont adaptés.

Ils sont puissants, autonomes et réglables. Rappelez-vous que la fréquence de scarification devra être d’une à deux fois par an seulement.

A noter que vous pouvez opter pour une location scarificateur si vous pensez qu’un achat serait de trop. Mais entre nous, il n’y a rien de tel que d’utiliser un appareil qui nous appartient vraiment.

pourquoi-acheter-un-scarificateur

Avant la scarification, que faire ?

Je vous conseille de tondre la pelouse pour éliminer les herbes qui dépassent avant de scarifier le sol. Ce désherbage apparaît comme une étape obligatoire pour mener à bien la scarification. De plus, vous aurez une meilleure vue sur la largeur de travail et pourrez mieux planifier les passages d’appareil.

Pour ce faire, commencez par une tonte à ras ou bien coupez la pelouse à une hauteur de 2 ou 3 cm environ avec une tondeuse à gazon classique. Cet entretien du gazon éliminera non seulement les mauvaises herbes, mais permettra aussi d’avoir une pelouse dense. Il est recommandé d’attendre que cette dernière soit sèche avant la tondaison.

Ramassez ensuite les résidus. De cette façon, vous uniformisez la surface. Ceci favorise également la bonne pousse du gazon. Si vous souhaitez diminuer la propagation des mousses et limiter la pousse des mauvaises herbes, vous pouvez utiliser des herbicides.

comment-fonctionne-un-scarificateur

Scarifier promptement et efficacement

Une fois que vous avez tondu le gazon, vous pouvez passer à la scarification. Il faut vous assurer que la pelouse soit légèrement humide, c’est-à-dire ni trop sèche ni trop détrempée. Réglez ensuite votre scarificateur de 2 ou 4 cm environ. Ainsi, il pourra mieux gratter les parties superficielles du sol.

Faites attention à ne pas avoir la main lourde car il s’agit ici de passer le scarificateur, d’aérer le sol et non de labourer (au sens propre). Vous éviterez d’endommager les racines entremêlées du gazon.

Lorsque vous passez le scarificateur, effectuez des passages croisés. Vous devez le passer une fois sur la longueur et une deuxième fois sur la largeur. Et n’oubliez pas de ramasser les résidus pour éviter qu’ils ne se forment une couche au-dessus en utilisant une tondeuse à gazon. Vous pouvez arroser la pelouse après avoir éliminé les déchets et attendre quelques jours avant de la piétiner.

Pour rappel, le meilleur moment pour scarifier la pelouse est le début du printemps lorsque les dernières gelées auront disparu. Vous pouvez effectuer une seconde scarification au début de l’hiver. Ce sont les seuls moments où vous pourrez scarifier votre gazon.

Vous pouvez y semer de l’engrais pour favoriser la pousse des herbes et rajeunir votre gazon. Rien ne vous empêche de rouler légèrement le gazon, pour rechausser les herbes arrachées, ou même de tasser la terre.

comment-bien-utiliser-un-scarificateur

Ne pas oublier l’entretien après scarification

Après avoir réalisé ce petit lifting, vous remarquerez que la pelouse est clairsemée à différents endroits.

Si le terrain est argileux, je vous conseille de répandre un peu de sable, surtout dans les interstices. Cette technique favorise le passage de l’eau et améliore le drainage dans le sol. Vous pourrez en profiter pour effectuer de nouveaux semis et regarnir le gazon. Il devrait être à nouveau uniforme par la suite.

Vous devez ensuite entretenir le gazon en l’arrosant fréquemment afin qu’il reprenne sa couleur verdoyante et son bel aspect naturel.

Et si vous souhaitez donner un nouveau visage à votre jardin, l’après scarification est une occasion pour modifier la structure du sol. Comment ? Tout simplement en y répandant de la dolomie ou de la cendre. Cela va diminuer le niveau de pH ou l’acidité du sol. Vous diminuez aussi le risque de propagation des mousses et des mauvaises herbes.

Profitez-en pour aller voir mes deux pages sur les meilleurs scarificateur électriques et sur les meilleurs scarificateurs thermiques!

 

Frédéric

 

5/5 - (8 votes)

Autres Articles

Recettes de soupe simples à faire avec un soupe maker !

Christine Dupuis

MON Avis sur l’offre Amazon Prime Student

Johan Lab

MON Avis sur l’offre Amazon Prime Video Channels !

Johan Lab

Faire un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adapteés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Accepter Plus ...